8 mars Journée  de la Femme et fin des Fashion Weeks

8 mars Journée de la Femme et fin des Fashion Weeks

Parvenus à la fin des innombrables Fashion Weeks du monde, nous célébrons aujourd’hui, à travers le monde, la Journée Internationale de la Femme. Mais la mode, quelle image renvoie-t-elle des femmes? Des silhouettes filiformes, blafardes, certes, mais pas uniquement. Voyons un peu du côté des créateurs qui aiment vraiment les femmes, qui nous rendent belles, modernes, bien de notre temps. Laissons de côté ceux et celles qui nous déguisent, ceux qui nous entravent. Ceux là, très souvent sont trop préoccupés de leur propre image pour se pencher sur nos attentes, nos désirs, notre vie. En tête des créateurs qui nous aiment, Alber Elbaz . Chaque saison, chez Lanvin, il creuse son sillon plus profond: nous rendre belle mais forte, séduisante, mais parfois guerrière:  « I think that I was very alert to women, and I am seeing more and more that women are changing. Their lifestyle is becoming more and more complex and more and more difficult on a daily basis. So, I was trying always to simplify their life.  » Je pense que je suis très vigilant concernant la vie des femmes. Et je me rends compte des changements qu’elles vivent. Leur vie au quotidien est de plus en plus complexe, de plus en plus difficile. Alors j’essaie de simplifier leur vie » Phoebe Philo, Reine de l’élégance, la simplicité, le minimalisme, chez Céline:  « One of the reasons why I try to use fabrics and cuts that don’t go out of fashion is because I like the idea of women buying the clothes and then feeling proud, satisfied, comfortable and powerful in them, to wear them and get on with...
Hedi Slimane chez Saint Laurent, c’est beau comme du Gérard Darel !

Hedi Slimane chez Saint Laurent, c’est beau comme du Gérard Darel !

« Sublime! Quel génie, Quel talent!  » Oh là doucement, on se calme! La presse ne tarit pas d’éloge sur la première collection de Hedi Slimane pour Saint Laurent. Pour le défilé la maison avait assuré avec un aréopage impressionnant de people et de créateurs: Pierre Bergé,  Betty Catroux,  Marc Jacobs, Azzedine Alaïa, Peter Dundas, Alber Elbaz, Vivienne Westwood, Riccardo Tisci, Diane von Furstenberg, Alexander Wang, Carine Roitfeld, Victoire de Castellane!!! Bon une fois qu’on a dit ça, regardons de plus près les vêtements. Toutes les grandes créations de Yves Saint Laurent sont là: smoking, saharienne, caftan, cuir, mousseline, revus et actualisés par Hedi Slimane. Mais où est la création? Les vêtements sont bien proportionnés, fluides, près du corps (loin de la lourdeur des dernières années  Yves Saint Laurent), mais un bon bureau de style qui aurait revisité les archives de la maison en aurait fait tout autant. Mr Pinault peut être rassuré, cette collection se vendra très bien… très bien comme du Gérard Darel! PS: Un bon point cependant pour les dernières robes du soir et leur manteau kimonoPhotos...