L’Oréal Paris à la conquête des vloggers

L’Oréal Paris à la conquête des vloggers

Le 17 juin, L’Oréal Paris lançait son BeautyTUBE , ou Académie de Beauté destinée aux vloggers. Pyramide à la Madoff  ou téléréalité?

L'Oréal Académie Beauté

– Les vloggers(autrement dit bloggeurs vidéo)

Il faut comprendre les enjeux des tutos beauté sur internet et avoir quelques chiffres en tête :

  • Les vues de vidéos beauté ont augmenté de 50% entre 2014 et avril 2015
  •  1,8 millions de vidéos beauté ont été mises en ligne sur YouTube depuis avril 2015, avec une audience totale de 45,3 milliard des vues.
  • 83,98% des fans de YouTubeuses mode/beauté se connectent au moins une fois par jour à YouTube, elles sont 31,45% à se connecter plus de 5 fois par jour.
  • 182 621  de chaines YouTube consacrées à la beauté et au makeup.
  • 123 164 115 abonnés sur l’ensemble de ces chaines

L’Oréal Paris, avait lancé en 2014 la chaine YouTube Destination Beauty. Des vidéos beauté réalisées par un groupe choisi de vloggers utilisant les produits l’Oréal Paris.

Aujourd’hui la chaine Destination Beauty a 138 000 abonnés, et des dizaines de vidéos en ligne. Succès limité malgré tout avec des audiences encore faibles: une moyenne de 50 000 vues par vidéo ce qui est peanuts comparé à la moindre vidéo publiée par les stars de YouTube comme EnjoyPhoenix et ses 2 500 000 abonnés et une visibilité moyenne de 700 000 vues par vidéos pouvant atteindre les 3 millions!

EnJoyPhoenix

EnjoyPhoenix

L’Oréal Paris lance son académie beauté.

Aujourd’hui L’Oréal Paris, en partenariat avec YouTube, passe à la vitesse supérieure avec un concept génialement élaboré : le BeautyTUBE.

Sous l’égide de Delphine Buchotte, Directrice de la Communication L’Oréal Paris et Simon Delacroix Community manager YouTube Space, 10 YouTubeurs beauté seront encadrés pour les «aider» à améliorer leurs vidéos, tant d’un point de vue du contenu que de la réalisation technique. Cerise sur le gateau, L’Oréal a pensé aux nouvelles audiences : les femmes de plus de 50 ans et les hommes!

Et ce n’est pas tout : Cette première promotion de 10 bloggers devra à son tour former 10 autres nouveaux membres. Ça ne vous rappelle rien? La célèbre pyramide de Ponzi, qui fit la fortune de Madoff…et la ruine des investisseurs.

pyramide

Eh oui, l’idée est vraiment géniale : s’assurer, avec ces dix premiers membres, de la création d’un fond de contenu, plus « éditorialisé »…mais franchement vendus à la marque (appelons un chat, un chat). 10 « ambassadeurs », c’est certain, mais si le flambeau se transmet, comme annoncé dans le projet, la présence de L’Oréal Paris sur YouTube deviendrait prédominante. 

Au secours! Serons nous tous et toutes loréalisés? Pas certain car, dans le fond, toutes ces vidéos ciblent principalement une audience très jeune. La YouTubeuse se positionne très souvent comme une grande soeur, une copine de lycée. Passé 25 ans, les femmes ne sont plus du tout intéressées. 

Les commentaires de la première vidéo sont très intéressants: on va de:

« Oua aventure de folie sa donne envie de participer héhe bsx » de Girlyalex83 (ça situe tout de suite )

… à ceux beaucoup plus réservés comme celui de Carmen

« je trouve ce concept assez malsain. certes c’est intéressant et enrichissant mais ça enlève le côté « imparfait » et naturel, franc que les gens aiment chez les youtubeurs et youtubeuses. Aujourd’hui, ce n’est pas les vidéastes au décor, aux vidéos parfaites et aux trois milliards de cut. Ce sont les personnes franches et drôles simplement »

Eh oui, c’est aussi cela qui fait le succès de ces vidéos, ce sentiment d’intimité, de proximité, d’échange que parviennent à créer les vloggers.

Et quid des marques de luxe? Après que Lancôme se soit emparé de Lisa Eldrige, qui réalisait les tutos beauté de Chanel, la Maison de la rue Cambon a superbement répliqué avec la nouvelle série « Beauty Talk ». Un subtil mélange de tuto/ celeb’s look.

Séances de maquillage entre  entre Lucia Pica Global Creative Makeup de Chanel et les égéries de la marque Gisele Bündchen, Keira Knightley.

On est là dans l’intimité et les  secrets de beauté de deux femmes. Plus sensible, très bien filmé, plus convaincant.

Donc, rien n’est perdu! À nous bloggers d’inventer de renouveler et surtout, surtout, ne pas tomber dans le piège qui aura été fatal à la presse fémininine : devenir les valets des marques!

Lire aussi dans Les ÉchosLa stratégie de L’Oréal pour conquérir les Millennials

facebooktwitterpinterestlinkedintumblrfacebooktwitterpinterestlinkedintumblr

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *