L’Oréal Paris à la conquête des vloggers


L’Oréal Paris à la conquête des vloggers Le 17 juin, L’Oréal Paris lançait son BeautyTUBE , ou Académie de Beauté destinée aux vloggers. Pyramide à la Madoff  ou téléréalité? – Les vloggers, (autrement dit bloggeurs vidéo) Il faut comprendre les enjeux des tutos beauté sur internet et avoir quelques chiffres en tête : Les vues de vidéos beauté ont augmenté de 50% entre 2014 et avril 2015  1,8 millions de vidéos beauté ont été mises en ligne sur YouTube depuis avril 2015, avec une audience totale de 45,3 milliard des vues. 83,98% des fans de YouTubeuses mode/beauté se connectent au moins une fois par jour à YouTube, elles sont 31,45% à se connecter plus de 5 fois par jour. 182 621  de chaines YouTube consacrées à la beauté et au makeup. 123 164 115 abonnés sur l’ensemble de ces chaines L’Oréal Paris, avait lancé en 2014 la chaine YouTube Destination Beauty. Des vidéos beauté réalisées par un groupe choisi de vloggers utilisant les produits l’Oréal Paris. Aujourd’hui la chaine Destination Beauty a 138 000 abonnés, et des dizaines de vidéos en ligne. Succès limité malgré tout avec des audiences encore faibles: une moyenne de 50 000 vues par vidéo ce qui est peanuts comparé à la moindre vidéo publiée par les stars de YouTube comme EnjoyPhoenix et ses 2 500 000 abonnés et une visibilité moyenne de 700 000 vues par vidéos pouvant atteindre les 3 millions! L’Oréal Paris lance son académie beauté. Aujourd’hui L’Oréal Paris, en partenariat avec YouTube, passe à la vitesse supérieure avec un concept génialement élaboré : le BeautyTUBE. Sous l’égide de Delphine Buchotte, Directrice de la Communication L’Oréal Paris et Simon Delacroix Community manager YouTube Space, 10 YouTubeurs beauté seront... read more

Tendance Pluie, trop mode!


Tendance Pluie, trop mode! Environ 180 jours de pluie derrière nous, peut-être autant à venir: il est temps de s’équiper, tout en gardant une allure des plus chics et des plus parisiennes, pouvant également convenir à une montée des marches à Cannes ou à une tribune à Roland Garros! On la joue jaune comme le soleil! Le quoi? Jamais entendu parler! Le site le plus fashion du moment: Le Moussaillon.fr  Veste « Ressac » dont les qualités esthétiques ne sont plus à démontrer « Veste très appréciée pour ces qualités de légèreté, d’étanchéité, de respirablité. Très facile à vivre en ville (genre Paris, quoi!) comme en outdoor.  » Le Moussaillon.fr Suroit: ravissant couvre-chef. Idéal pour protéger une coiffure un peu sophistiquée et permet d’éviter le look serpillère lorsque l’on arrive en rendez-vous. Il est également recommandé de rabattre la partie avant afin d’éviter l’allure gothique du mascara qui coule. chez le Moussaillon.fr Robe Zara, 49,95€ Les bottes, les vraies de vrai. Elles n’élancent pas franchement  la silhouette mais plus adaptées à la saison que des sandales de 12 cm de talon. Bottes Aigle chez Sarenza Photo Paris Brad... read more

Fashion Forward, back to fashion future


Fashion Forward, back to fashion future By Montserrat Vega Le Musée des Arts Décoratifs has given us the opportunity to time travel across the history of french fashion, and the views along the road have been somewhat unexpected. The long entrance line was definitely worth the journey, it is a true vision of how fashion is the art of living.  You see human existence, needs, capacities, and the way the subjectivity of change and attitude is reflected tangibly through clothes, from their sketches to the textiles, to then become historial designs that have shaped the perception of human body depending on the time and context. Yes, we can see costumes dated to Versailles, evolving into the very first couture creations by Charles-Frederick Worth,  Jacques Doucet, Poiret, Jeanne Lanvin, onto Madeleine Vionnet, Gabrielle Chanel, Christian Dior and Yves Saint Laurent.  Regarding the exhibition, the chronological order was a nice and proper experience, however, it was hard to identify the pieces to the designers, it was indicated by a key map on the description of each scene, but you would have to constantly revise the description to understand the numerical organization.  The beginning of the expo was under a very dim light, which probably reduced the appreciation of the fabrics and detailing. The majority of the clothing was exposed in an immense salon, in different ladder heights and identifiable through the same numerical system. From afar, the curation seemed fantastic, colorful and diverse, but it was nearly impossible to get a closer look.  Regarding the exhibition, the chronological order was a nice and proper experience, however, it was hard to identify the pieces to the designers, it... read more

Fashion Forward, retour vers le futur de la mode


Fashion Forward, retour vers le futur de la mode Par Montserrat Vega Avec l’exposition « Fashion Forward, 3 siècles de mode », le Musée des Arts Décoratifs nous offre un voyage plein de surprises et de découvertes à travers le temps et l’histoire de la Mode. L’interminable queue avant l’entrée est malheureusement le prix à payer pour cette superbe traversée. Des croquis aux vêtements finis, des corsets du XVIIIème à la Garçonne des années 20, la mode suit l’évolution de la silhouette féminine ou masculine. C’est un art qui évolue sans cesse, au gré des changements de la société. La chronologie est parfaitement respectée : des costumes de la Cour de Versailles, aux premières créations Haute Couture de Charles-Frederick Worth, la mode évolue subtilement à travers les réalisations de Jacques Doucet, Poiret, Jeanne Lanvin, jusqu’à Madeleine Vionnet, Gabrielle Chanel, Christian Dior et Yves Saint Laurent. La scénographie de l’exposition, réalisée par Jérôme Kaplan, assisté d’Isabelle Vartan, s’inspire de la dynamique des défilés de mode : les vêtements sont présentés sur des podiums qui s’élèvent en escaliers circulaires. L’idée est belle mais la signalétique, et la distance avec les créations, rend la lecture un peu compliquée. La première salle baigne dans une atmosphère crépusculaire où il est difficile de distinguer les détails et la qualité des tissus. Heureusement, la grande majorité des vêtements sont exposés dans une immense salle, sur des niveaux différents. Les collections présentées sont fascinantes, colorées, variées et diverses, mais on regrette de ne pas pouvoir les approcher davantage. Si on s’attend, pour cette exposition, à admirer les créations des plus grands couturiers, on découvre aussi avec plaisir des nouveaux venus avec des marques plus contemporaines comme Vetements... read more

     

Hot on Twitter

Retrouvez-nous sur Facebook